Les origines de la sophrologie

La sophrologie est une méthode développée dans les années 1960 par Alfonso Caycedo neuro-psychiatre Colombien. L'objectif de cette méthode est avant tout d'harmoniser le corps et l'esprit pour un meilleur équilibre intérieur.

Afin de développer sa méthode A. Caycedo s'est inspiré de plusieurs méthodes corporelles mais aussi de différents courants philosophiques et psychologiques. Ce qui fait de la sophrologie une discipline des plus complète.

 

La sophrologie trouve, entre autres, ses origines dans les méthodes Vittoz et Jacobson, l'hypnose, le training autogène de Schultz, la médiation, la relaxation occidentale, le zen ou encore le yoga.

Les trois principes de base de la sophrologie sont :

- développer chez l'individu son schéma corporel (prise de conscience du corps)

- recourir au principe de réalité objective (conscience de ses possibilités de l'instant)

- utiliser le principe d'action positive (activer le positif de l'individu)

La sophrologie est une combinaison de mouvements corporels et respiratoires associés à des techniques spécifiques comme le renforcement du positif ou la visualisation. L'objectif étant d'agir sur les trois dimensions de l'être : le  corps, le mental et l'émotionnel.  Elle favorise le renforcement de la structure positive de l'individu de façon à lui permettre de mieux appréhender le stress de la vie courante, de trouver l'harmonie et la sérénité.